" />

Introduction

Le cuir :

J’utilise du cuir tanné végétal (vache, mouton, agneau) pour plusieurs raisons :
- On peut le repousser (carving)
- On peut le mouler, technique que j'utilise pour les étuis à couteau par exemple.
- Il n'est pas nocif pour la santé, contrairement au cuir tanné au chrome, qui peut provoquer divers allergies.

Technique de travail :

Le repoussage :

C'est l’art de mettre en relief des motifs gravés dans le cuir à l’aide d’outils prévus à cet effet, appelés matoirs.

La couture :
J'utilise à 95% la technique de la couture sellier, à deux aiguilles.

IMG_0542

Voici les différentes couleurs de fil disponible :
- Tan clair,
- Tan moyen
- Noir
- Ecru

On peut également mixé la couture sellier avec une couture décorative :

IMG_0542

Sur quelques produits j'utilise aussi une couture machine, avec une singer 29k.

Teinture :

Suivant les résultats souhaités, j'applique la teinture à l'aide d'un bâtonnet de coton, ou au chiffon, ou encore à l'aérographe.
J'utilise des teintures solvantées pour la plus part de mes créations. Sauf si c'est un objet qui à un contact avec la peau, j'utilise de la teinture à base d'eau.

Voici les teintes disponible :

IMG_0863

Dans l'ordre : Noir, Tan, Chocolate, Walnut, Accajou, Rouge, Vert, Bleu, Magenta et Jaune.




Finition :

Les tranches :
Toute mes tranches sont lissées à l'aide .... d'huile de coude !
On peut "polir" les tranches lors de plus étapes de la réalisation, en général, je le fait avant la teinture et avant la finition final.
Le procédé est asses long, abat-carre des angle de coupe, lissage à l'aide de papier de verre (plusieurs grain, du plus gros au plus petit 80, 200, 400 ...) puis lissage au bois de buis, sur cuir humide. On obtiens déjà une belle brillance.
Et pour le lissage final, on répète la dernière étape, en finissant par le la cire d'abeille + lissage.

Le cuir :
La teinture (si il y a) est fixée, puis application de plusieurs couches de cire d'abeille faite maison.